Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 14:45
Qui ce souvient de la parabole du maitre et des talents d'argent qu'il a distribués .
Le premier 3, le second 2 et le troisième 1. Les deux premiers avaient réussi à faire fructifier l'argent de leur maitre alors que le troisième avait enterrer son talent d'argent dans son champ et n'a rien rapporter.
Bref il fut puni à cause de sa flemmingite aigûe.
C'est dans Matthieu mais je n'ai pas le Chapitre en tête.

Où je voulais en venir ?
et bien dans le Talmud on retrouve la même histoire mais la chute n'est pas la même mais a le même sens.

Le Talmud cite une parabole qui a été employée par le Rabbin Zera dans un discours solennel d'obsèques, répondre par défi de la mort R. d'Abin, âgé de vingt-huit ans :

"Un roi avait un vignoble dans lequel il a employé beaucoup de manœuvres, un de ce qui a démontré l'aptitude spéciale et l'habileté(la compétence).
Que le roi a-t-il fait ? Il a pris ce manœuvre de son travail et a flâné par la conversion de jardin avec lui. Quand les manœuvres sont venus pour leurs salaires en soirée, le manœuvre habile a aussi apparu parmi eux et il a reçu les salaires d'un jour plein(complet) du roi.
Les autres manœuvres étaient fâchés à cela et ont protesté : ' nous avons travaillé dur le jour entier, tandis que cet homme a travaillé(marché), mais deux heures; pourquoi le roi lui donne-t-il le salaire plein(complet), même quant à nous ? '
Le roi leur a dit : ' pourquoi vous êtes fâchés ? Par son habileté(compétence) il a fait dans deux heures plus que vous ont fait toute la journée '.
Donc il est avec R. Abin Ben Hiyya. Dans les vingt-huit ans de sa vie il a atteint plus dans la Torah que d'autres atteignent dans 100 ans.
Yerushalmi Berakot 2:8.


 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbara de Toulouse - dans Extraits du Talmud
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Barbara de Toulouse
  • Le blog de Barbara de Toulouse
  • : Réflexions sur le début du christianisme et du judaïsme rabbinique .Tout n'est pas fait de dogmes mais aussi de faits historiques et c'est cela qui m'intéresse. Le côté humain de la "chose". Les chrétiens ne connaissent rien sur l'histoire de leur religion et encore moins sur le berceau .Deux communautés issues d'une même "famille",qui se sont ignorées, voire combattue pendant des siècles, à coup de pogroms, de bûchers et d'anathèmes et pourtant elles sont "soeurs"......
  • Contact

Recherche

Liens