Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 12:50


COMMENT LES RELIGIONS MONOTHEISTES ONT EMMERGEES


La photo ci-dessus est une image de google earth avec cet article
Citation :
(cukkoth ;Sokchoth (12:37 Ex ;13:20 ;Nu 33:5)) :La première station des Hébreux sous Rameses (voir l'EXODE).
Le mot signifie des "cabanes."
La distance d'ETHAM (que l'on voit) suggère que l'emplacement ait pu s'être situé dans la partie plus inférieure de Wady Tumeilat, mais la position exacte est inconnue.
Cette région semble probablement s'être appelée T-K-u par les Egyptiens (voir PITHOM).
Brugsch et d'autres disciples supposent cette limite peut avoir été changés en Succoth par l'auteur d'Ancien Testament, mais c'est très douteux, Succoth étant un mot commun d'hébreu, alors que T-K-u est l'hébreu égyptien "c" de The ne semble pas jamais être rendu par "t" dans l'Egyptien.
La Capitale du nome de Sethroitic s'est appelé T-K-t (hiéroglyphe de Pierret, Vocab., 697), et ce mot signifie "PAINS"."
Si la région de T-K-u était près de cette ville, elle semblerait s'être trouvée sur la route de rivage d'Edom à Zoan, dans ce cas ce ne pourrait pas être le Succoth de l'Exode. C.
R. Conder[/



Exode?
Moise serait passer par là?
Génial.......
Mais ce la correspond aussi à ce que j'avais trouvé dans un texte de l'institut français d'archéologie au sujet de Léontopolis
Succoth et Léontopolis ne faisant qu'un c'est étonnant.

Pour l'institut français d'archéologie ce serait l'emplacement de la ville de Léontopolis ,première ville hébreux d'Egypte .C'est trés curieux .
Pour en savoir un peu plus il y a ce site de l'Institut Français d'Archéologie Orientale.
http://www.ifao.egnet.net
et il faut trouver l'article Bifao030_art_58.pdf.Léontopolis métropole du XIXe nome de la basse Egypte (cela date de 1931,logique qu'il y est des erreurs,ils n'avaient pas le GPS!)

Qu'est ce que LEONTOPOLIS ? C'est la question que je me suis posée
et puis j'ai cherché.

Définition du dictionnaire wikipédia:
Léontopolis est une ville de Basse-Égypte du sud du delta, capitale du XIe nome « le nome du Taureau recensé » (ḥsbw). De son nom égyptien Taremou « la terre des poissons », elle devint pour les Grecs Léontopolis « la ville des lions », parce que des fauves sacrés y étaient élevés et vivaient à proximité de leur temple. Ils incarnaient le dieu Mahès, fils de Bastet et Sekhmet.

En -818 avec l'avènement de la XXIIIe dynastie, Léontopolis devint un royaume indépendant des rois de Tanis, mais l'hypothèse que toute la dynastie fut léonpolite reste très discutable. Cette ville de Léontopolis correspond au site de Tell el-Moqdam.(moi je dirai Tell el-Mogdal)

Elle ne doit pas être confondue avec l'autre Léontopolis nommée par les Grecs qui est, aujourd'hui, le site de Tell el-Yahûdîya et qui se trouve dans le nome héliopolite où Onias, grand prêtre juif, construisit un temple à l'époque Lagide. Pour les rois qui ont régné depuis cette ville, voir à XXIIIe dynastie.

desc = Latitude 30°41' N, longitude 31°21' E }} ...egyptien Taremou « la terre des poissons », elle devint pour les [[Grecs]] Léontopolis « la ville des lions », parce que des fauves sacrés y étaient élevés ...

Il y a d'autre recherche à faire ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Special:Recherche?search=L%C3%A9ontopolis&fulltext=Rechercher

On retrouve attaché à l'histoire de cette cité le prêtre Onias
Le grand prêtre Onias III, fils de Simon II, déposé en -175, fut le dernier des prêtres sadocites légitimes (pour Yeochouah, son frère Jason qui fut imposé par Antiochos IV, ne fut qu'un usurpateur).
On considèrent souvent qu'il a été le fondateur de la communauté des essénienne, dont il fut probablement le "Maître de justice", or les esséniens se sont toujours réclamés de leur fidélité à Sadoq (grand prêtre de Salomon et donc premier grand prêtre, en date, du Temple) et à leurs successeurs.

Les Oniades, en effet, furent les derniers des sadocites connus. L'hypothèse d'Émile Puech, et d'autres, selon laquelle les Oniades eussent exercé le souverain pontificat de -159 à -152, période pour laquelle le nom du grand prêtre reste inconnu, si même il y en eut un, est arbitraire.
Au surplus, Jonathan qui les aurait évincés en -152 ne saurait être considéré comme un prêtre impie, même de la part des esséniens, qui furent plutôt favorables à l'insurrection maccabéenne.
D'ailleurs un éloge du roi Jonathan, trouvé parmi les Manuscrits de Qumrân (4Q448), ne va pas du tout dans le sens de cette thèse, si même il ne l'infirme pas complètement.

* Le prêtre Onias III a subi la persécution et l'exil, comme il est dit avec insistance du Maître de justice.

* Le prêtre Onias III a été assassiné « dans sa demeure d'exil » (en -170), à l'instigation d'un prêtre impie (Ménélas), comme il est dit du Maître de justice.

Mais on retrouve aussi un prêtre de On ,Putiphar,dans l'ancien testament ,dans l'histoire de Joseph ,le fils de Jacob
http://5a.img.v4.skyrock.net/5ac/barbara-de-toulouse/pics/1816758254_small_1.jpgIl existe la possibilité qu'il y ai plusieurs hypothèse d'emplacement pour Léontopolis comme je l'ai souligné sur la carte pour des raisons étymologique et légendaire.
Alors on peut me dire et Alexandrie ????
Alexandrie, pour les juifs, deviendra importante seulement sous les grecs car on y trouvera l'Alabarque et son tribunal.
Autant à Léontopolis on y pratiquera les même sacrifices que l'on fait à Jérusalem ,avec le même "clergé" sacerdotale , la même hierarchie dans le sacerdoce mais la formation des prêtres sera quelque peu différente.
Ainsi on interdit aux prêtres d'étudier la médecine à Jérusalem, autant à Léontopolis on y trouvera une école de médecine et de pharmacie et des prêtres y seront formés.
Peut être une adaptation locale où la médecine et la pharmacopée sont étudiées dans les temples égyptiens de Bastet, Sobek .ou Oxyrhinque.....

A la fin et au début du Ier siècle, la nommination du Grand Prêtre était fait par Hérode le Grand.
Le Cohen Gadol venait d'Egypte comme Phabi, ancêtre des Boethusiens et des Gamaliel ...
Hérode le grand n'a jamais nommé des Cohen Gadol venant de Babylone.
Et pourtant ce n'est pas qu'il en manquait là bas. Mais sans doute avait il peur de voir arrivé un prétendant au trône issu de la famille de Joakim II.Ce qui remettrait en question sa légitimité pour le tröne de Judée. N'a t il pas voulu la renforcé par plusieurs mariage avec des femmes issus des grandes familles sacerdotales ?
Mariamne I est descendante des Hycans , Hasmonéen
Mariamne II est fille du Cohen Gadol Simon de Boethus, le rebâtisseur du secont Temple .

Et l'on voit que le Bet Din a été repris en main par les prêtre de Babylone dans la personne du Grand Prêtre Hillel
N'oubions pas la grande influence qu'a eu l'Egypte sur la Judée.....qui a été une province égyptienne.....jusqu'à l'arrivée des Romains.

Les différents mouvements de pensée juifs se sont partagé un territoire allant de l'Egypte jusqu'en Perse.
On trouve des Térapeutes dans la province du Fayoum
Des esséniens en Judée puis en Syrie
Des Sadducéens à Jérusalem et à Pétra
Des Pharisiens, en Pérée, Gallilée, Babylone , Alexandrie...

Souvent ces mouvements sont influencés par les "envahisseurs", ou la sédantarisation.
On trouve des néo platoniciens, pythogoriciens ,des aristotaliciens......
Bref le savoir se communiquent et évolue.
On remet en question certain dogme ou on fait des amalgames.
Le savoir et la mystique se rencontrent.


Note personelle:
Il est parfois difficile de s'y retrouver lorsque l'on touche l'historique des prêtres juifs.
Selon que les sources des textes juifs sont d'Egypte ou de Syrie, l'orthographe des noms ,voire les noms eux même changent, un Shimon peut devenir Héronde ou un Joseph ou encore un autre nom. Ainsi Onias est un Hyrcan, qui peut devenir Hyrcanos ou Hyrcanus. Un Gamaliel peut devenir Ben Gamla, Gamala ou Guimel etc ....Pour peu que l'on banisse quelque personnage dans la filiation on peut se perdre facilement.
Mon prochain travail sera d'établir une généalogie des ces prêtres .......





Partager cet article

Repost 0
Published by Barbara de Toulouse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Barbara de Toulouse
  • Le blog de Barbara de Toulouse
  • : Réflexions sur le début du christianisme et du judaïsme rabbinique .Tout n'est pas fait de dogmes mais aussi de faits historiques et c'est cela qui m'intéresse. Le côté humain de la "chose". Les chrétiens ne connaissent rien sur l'histoire de leur religion et encore moins sur le berceau .Deux communautés issues d'une même "famille",qui se sont ignorées, voire combattue pendant des siècles, à coup de pogroms, de bûchers et d'anathèmes et pourtant elles sont "soeurs"......
  • Contact

Recherche

Liens