Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 09:57

Quelle ne fut pas ma stupéfaction de découvrir qu'il n'y avait pas qu'un seul Temple dédié à Yahwé !!!On croit toujours que l'on connait la Bible mais l'Histoire nous rattrape toujours au tournant.

Jérusalem n'avait pas le "monopole" du culte de Yahwé. Il existait à l'extérieur de la "Terre promise" des Temples qui lui était dédiés.

 

Comment et pourquoi ??? Je me suis posé la question (encore une!!!) Donc j'ai cherché et trouvé.

Cela a mis mal à l'aise les personnes à qui j'en ai parlé. Pourquoi ? Parce qu'elles se sont aperçu, qu'elles avaient fait confiance à ceux qui tiennent les dogmes , et de s'apercevoir comme moi, qu'il y avait eu des "omissions volontaires", c'est comme si on nous avait pris pour des "gogos" !! Les chrétiens ont carrément occulté le Temple de Léontopolis, alors que celui de Garizim, a été reconnu. Quand à celui de Bethel ou Bear Shéba,on le date de "Mathusalem" avec une volonté d'ironie.

Dieu n'a pas habité qu'un seul Temple, mais plusieurs jusqu'à sa destination finale ---->Jérusalem.

Cela ne s"est pas fait dans la Paix mais dans le sang et des larmes, au détriment d'un peuple envahis ,le Jébusiens,habitants originels de Jérusalem.

 

Là ,je vais essayer de vous parler de Léontopolis qui se trouve .....en Egypte !!!?

 

Il nous faut remonter le temps ,au moins deux siècle avant l'EC.

La Palestine est aux mains des grecs, elle est une province égyptienne.

Nous nous trouvons dans une guerre de succession en Egypte.

D'un côté ,nous avons en Syrie Antiochus IV et de l'autre en Egypte Ptolémée V Epihane.

 

Antiochius IV s'empare de la Basse Egypte (le Delta du Nil) et fait prisonnier  Ptolémée Epiphane. Les Romains y mettront leur grain de sel, quelque part cela les arrangeraient, ils auront un pied en Afrique, qui satisferont ,nous le constaterons plus tard, leur ambition de conquête ....

Donc Antiochus règne sur l'Egypte , la Coele-Syrie et la Phénicie.

 

http://pagesperso-orange.fr/miltiade/empire_seleucide_300bc.gif

 

 

Carte de l'empire Séleucide vers - 300 (du site : xenohistorian)
Couleurs : l'empire est en jaune, la limite de l'empire d'Alexandre est le trait rouge.
Le domaine des Ptolémée est vert, celui de Lysimaque est violet, celui de Cassandre est rose

 

 

Comme on peut le voir sur cette carte,tout ce qui est en vert fut annexé par Antiochus IV.


En - 170, une nouvelle guerre éclate entre la Syrie et l'Egypte qui veut récupérer la Syrie Lagide perdue depuis la défaite du Pannion en - 200. Dans une première campagne, Antiochos, à la tête d'une armée de 25 000 hommes, capture la cité de Péluse, investit Alexandrie sans pouvoir la saisir. Au cours d'une seconde campagne, il envahit l'Egypte, pille les temples, pousse jusqu'à Memphis, tandis que ses troupes envahissent Chypre. Il se saisit de la personne du Pharaon et prend le titre de roi d'Egypte. Mais en - 168, à Eleusis, près d'Alexandrie qu'il est sur le point de prendre, le sénateur romain Gaius Popillius Laenas exige qu'il quitte l'Egypte ainsi que Chypre. Antiochos qui n'a jamais heurté les intérêts romains, obéît. Mais il va affaiblir cet empire de façon durable par une politique qui va lui aliéner ces peuples qui forment une mosaïque. En - 167, il intervient à Jérusalem, rétablit le grand prêtre Ménélaus et la garnison. Sa politique brutale d'hellénisation des Hébreux et la consécration du temple de Jérusalem à Zeus déclenche la révolte hasmonéenne. Antiochos envoie son armée y compris ses éléphants dans les collines où sont installés les partisans et subit défaite après défaite, de lourdes pertes. En - 165, Jérusalem est reprise par les Macchabées ce qui marque un incontestable succès mais ces conflits vont perdurer jusqu'à l'indépendance des Hébreux vers - 141, accordée par Démétrios II Nicator. Antiochos, soucieux de restaurer la grandeur séleucide, se tourne vers la partie de son empire où Rome ne peut se sentir concernée : l'Iran. Tout commence par une brillante parade organisée à Daphné près d'Antioche, sorte de réplique du triomphe de Paul Emile après la victoire de Pydna. Antiochos connaît des succès en Arménie et en Médie mais il meurt en Perside vers - 164.

 

Comme on le voit il y a un souci à Jérusalem.....

Il n'y avait pas seulement la désacralisation du Temple , mais aussi le changement du nom de la ville elle même qui devait s'appeler ---la Nouvelle Antioche = Néo Atiochos ---- Ce qui n'était pas ,mais alors pas du goût des habitants de la région.

 

Nous nous trouvons sur une période clef, pour le Temple de Jérusalem.

Antiochus IV avait décidé de le reconsacré à Zeus, mais les Maccabées se mirent en travers du projet ,mais pas qu'eux......

Dans un premier temps, nous avons le Grand Prêtre Onias III (entre 185 et 174),(le dernier zadocite ), il sera remplacé par son frère  Josué (Yéhoshoua) dit Jason (entre 175 et 172), *qui fut le premier à acheter la fonction de grand prêtre aux souverains séleucides

Nous sommes encore à quelques années de la révolte des hasmonéens.

 

Onias IV, suite à l'assassinat de son père Onias III, part se réfugier en Egypte où vie une forte concentration de population juive.Cette dispora est surtout isnstallée dans le Fayoum.et à Alexandrie.

Quelles sont les sources qui nous sont arrivées ?

Nous avons les "Antiquités juives" et les "Guerres juives" de Flavius Jopsèphe mais aussi  d'Eusèbe de Césarée (personnellement que je trouve douteux )  dans "Praeparatio Evangelica" IX 23 où il est fait allusion à un certain hellèniste Artapanus.

Contrairement à ce que dit Josèphe, Ménélas, qui a remplacé Jason comme grand prêtre, ne semble pas relever de cette famille. Ses frères, Simon et Lysimaque, et lui appartenaient une famille issue de la quinzième classe sacerdotale de Bilga. Les Oniades relevaient quant à eux de la deuxième classe sacerdotale, celle de Yédaya. Les prêtres qui officiaient dans le Temple de Jérusalem étaient divisés en 24 classes sacerdotales.

 

 

Qui a fondé le temple de Léontopolis ???

 

Dans les Guerres juives (I.1§1) il apparaitrait que c'est Onias "fils de Simon" qui fait la demande pour construire le Temple à Léontopolis,le même Onias qui a conduit les fils de Tobias à Jérusalem,mors de l'attaque d'Antiochus. Le même Onias qui sera assassiné à Antioche en -172 av l'EC (Livre II des Maccabées IV 33)

Mais il semblerait que les "Antiquités juives" soient plus proches de la réalité historique.

Suite aux persécution d'antiochus, Onias IV, est parti se réfugier en Egypte  ,pensant y trouver des partisants (la "fourmi" XII 5§1;9§7)


Ptolémée VI Philometor,roi d'Egypte n'avait pas encore abandonné ses revendications sur la  Coele-Syrie (Palestine) et la Judée, et a donné refuge à une si haute personnalité.

Onias étant proche de la cour, il demanda l'autorisation  pour la construction d'un Temple semblable à celui de Jérusalem, où il y aura des Lévites et des prêtres de sa caste.Pour souligné le tout il fait appel à la prophétie d'Isaïe qui dit qu'un temple juif sera érigé en Egypte (Isaïe XIX 19)(Fourmi Ic)

יט בַּיּוֹם הַהוּא, יִהְיֶה מִזְבֵּחַ לַיהוָה, בְּתוֹךְ, אֶרֶץ מִצְרָיִם; וּמַצֵּבָה אֵצֶל-גְּבוּלָהּ, לַיהוָה.

19 En ce jour, un autel sera consacré à l'Eternel en plein pays d'Egypte, et près de sa frontière, se dressera une stèle en l'honneur de I’Eternel.

Onias IV construisit un temple à Léontopolis  ses deux fils : Ananiah et Helqiah. Selon Flavius Josèphe, ils étaient tenus en haute estime par Cléopâtre III.

Lorsqu'elle se rendit en Israël pour aider le roi Alexandre Jannée contre son fils Ptolémée IX Lathyre, Ananiah et Helqiah étaient ses généraux.

 

 

 

Suspicion sur les lettres écrites p)ar Onias.

 

Flavius Josèphe cite deux lettres dans son oeuvre,une d'Onias au couple royal  et la réponse que lui fait celui-ci.Plusieurs choses font penser qu'il s'agit en fait de faux

  • Onias se réfère dans sa lettre à des exploits qu'il aurait fait en Coelé-Syrie et en Phénéicie .Rien ne vient prouver que le "général" Onias et le "prêtre" Onias soit une seule et même personne.
  • son afirmation,sur laquelle il se repose:: un temple central s'avère nécessaire au vue de la multiplicité de temples ,qui cause des dissenssions dans le peuple juif et en conclusion de sa lettre,il demande  un temple ruiné dédié à Bubatis,parce qu'il est bien "placé" pour l'approvisionnement en bois et en animaux pour les sacrifices.

C'est méconnaitre quelque peu les préceptes de la religion juive où on achète l'animal pour le sacrifice (entre autre). La réponse même du roi semble illogique. Comment un roi païen précise t il à un prêtre juif, que sa demande n'est pas conforme,car utilisé un temple païen pour le culte de Yahwé est contrire à la Loi juive mais qu'il y consent en raison de la prophétie d'Isaie !!!

Vos sourcils se dressent, les miens aussi!!

Les deux lettres ont certainement été écrites par un juif hellénistique !! (l'enfer est pavé de bonnes volontés!!)

Il devait certainement y avoir des deissention entre les diférentes communautés juives ,selon qu'eles soient "egyptiennes" ou "babyloniennes", et si on y ajoute une pincée de simonie, on a tout les ingrédients pour des conflits internes. Mais si Onias s'était "rangé" du côté égyptien cela expliquerait que le Temple soit aussi une "forteresse".mais aussi du fait que Bubatis soit aussi sous la protection de la Lionne Sekmet,et le Lion est aussi l'animal symbole de Judée.

Le choix n'eszt pas fait au hasard quelque part.

 

Le temple de Léontopolis avait les même dimensions que le Temple de Jérusalem,celui de David précisément et non celui d'Hérode le Grand.

Précision importante,Il avait aussi une "haute tour", une cour qui était entouré de murs en briques avec des portes en pierres.Le Temple fut dôté par le Roi de revenus (c'est qui a fait dire à l'auteur des lettres, les richesses en bois et en animaux autour du temple)


La réputation du Temple d'Onias est telle que dans la Septante on change l'expression "ville de la destruction" qen "ville de la droiture" (IsaïeXIX 18)


18 En ce jour, il y aura dans le pays d'Egypte cinq villes parlant la langue de Canaan et jurant fidélité à l'Eternel-Cebaot l'une d'elles sera appelée ville du Soleil*

 

 Les juifs égyptiens pratiquaient le même culte qu'à Jérusalem. Ils pratiquaient les même sacrifices en tout point pareil.Et ils accomplissaient leur devoir envers Jérusalem. Philon le relate lui-même ("de Providentia" d'Eusèbe IC VIII § 14?64).

L'origine du Temple d'Onias est relaté dans le Talmud ,additionnée de légendes.(Hommes,109b). Il est à noter qu'Onias est mentionné en tant que "Fils de Simon" ainsi que la prophétie d'Isaïe.

Côté "juridique" le temple d'Onias n'est pas considéré comme légal mais pas non plus illégal mais se tenant entre le culte de Yahwé et l'Idôlatrie (hommes 109a;Tosef: hommes XIII 12-14)

Les prêtres formé au Temple d'Onias avaient le droit d'officer à Jérusalem ,cela est clairement ennoncé.(Hérode choisira des prêtres "égyptiens" descendants d'Ananiah, les "Phiabi")demême que le culte sacrificatoire était permis (mégohm 10a)

C'est une erreur que de croire que le Temple d'Onias se situait à Alexandrie-erreur répétée par tous les chroniqueurs du Moyen-Age. Autre erreur la confusion de ce Temple avec le Temple de Garizim("Yuhasin",E.D Londres p° 11b,13b; Dei Rossi d'Azariah,;"Me'or 'Enayim" E.D Mantua XXI 89a;Gans "Zemah Dawid" E.D Offenbach II,10;Heilpin,"Seder Ha Dorot" E.D Varsovie 1891 ,I 116)

 

 

 

 

Selon Flavius Josèphe, Le temple de Léontopolis aurait vécu 343 ans bien que pour les histoirens ce soit 243 ans.

Il a été détruit par le gouverneur romin d'Egypte Lupus ou par son successeur Paulinus en 73 de l'EC.Tout l'intérieur ,le mobilier, les instruments sacrificatoires ont été confisqués pour le tréor de Vespasien.Craignant que ce temple soit le centre d'une nouvelle rebellion, l'Empereur la fait rasé,de la mêm façon que celui de Jérusalem.

Aujourd'hui la situation réelle du Temple est sujet de contreverse, et plusieurs lieux sont possible

 

 

Petites accroches:

 

*On trouve plusieurs noms pour le remplaçant d' Onias III à Jérusalem: Mais un constat s'impose

 Josué/yéochouah = Jason

Les oniades et les tobiades sont liés  par des liens de sang.

Le Livre de Tobie est interessant à plus d'un titre

 

 

**Ville du Soleil = Héliopolis = ville d'Aton et par déformation linguistique Aton'aï = Adonaï

 

tout comme Seth'aï = Shétan = Satan

 

.

 


Pour le Comte du Mesnil du Buisson le Temple d'Onias serait sur un ancien site Hyksos à Tell el-Yahoudiyé.

1.  DU MESNIL DU BUISSON (Comte Robert) p. 59-71 1,37 Mb Bifao035_art_03.pdf
Le temple d'Onias et le camp Hyksôs à Tell el-Yahoudiyé [avec 1 planche].
 

 

 

Bibliographie

Talmud Babylone

Jewish Encyclopédia

Wikipédia.org

Grätz, Gesch. 4th ed., iii. 27 et seq.;
Weiss, Dor, i. 130;

Willrich, Juden und Griechen, pp. 146-150;

Schürer, Gesch. 3d ed., iii. 97;

Büchler, Tobiaden und Oniaden, pp. 239-276, Vienna, 1899 (this author's opinion, that originally a Samaritan temple was referred to, is not tenable).G.

http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=1045&mode=print


http://www.rosee.org/page34.html

.

 

http://remacle.org/bloodwolf/historiens/Flajose/guerre1.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbara de Toulouse - dans Les Temples de Yahwé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Barbara de Toulouse
  • Le blog de Barbara de Toulouse
  • : Réflexions sur le début du christianisme et du judaïsme rabbinique .Tout n'est pas fait de dogmes mais aussi de faits historiques et c'est cela qui m'intéresse. Le côté humain de la "chose". Les chrétiens ne connaissent rien sur l'histoire de leur religion et encore moins sur le berceau .Deux communautés issues d'une même "famille",qui se sont ignorées, voire combattue pendant des siècles, à coup de pogroms, de bûchers et d'anathèmes et pourtant elles sont "soeurs"......
  • Contact

Recherche

Liens