Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 09:15

Sommes nous prêts à entendre la vérité ? C'est une question cruxiale quand on veut comprendre les évangiles et que l'on compare ce qui est écrit avec la réalité historique.....

Ce que nous connaissons des évangiles est souvent superficiel et ce se rapporte au "on dit" des prêtres.

Le catéchisme n'est pas toujours biens suivi par les petits chrétiens parce qu'imposé par les parents les jours où ils ne sont pas en classe. Aujourd'hui cette "éducation religieuse" passe souvent à la trappe et l'on retient que ce que l'on veut bien retenir: le Christ est né dans une crêche la nuit de Noël, sa maman est une Vierge, son papa est charpentier et quand il est grand il est mort sur une croix, à cause de "méchants juifs" qui l'on dénoncé aux romains. Ce petit Jésus a fait des miracles et il est gentil, donc le fait de mourir sur une croix est une injustice parce qu'il est le "fils de Dieu" etc etc....

C'est le lieu commun de tous les chrétiens du monde.....

 

Mais face à l'Histoire , "l'édifice" chrétien branle malheureusement. Avons nous une compréhension juste ou est elle subjective ? L'Eglise dit :" Crois et comprend " et non :"Comprend et crois ensuite"....la différence est tout de même énorme...

 

Commençons par présenter Jésus Christ ou plutôt Jésus de Nazareth .

 

Dans la tradiction chrétienne Jésus est  né à Bethlehem . Bethlehem est aujourd'hui une petite ville qui se trouve au Sud-ouest de Jérusalem (20 km environ)

Alors pourquoi le dire de "Nazareth" ? Là est la première erreur des évangiles.

 

Aujourd'hui Nazareth est une ville de Gallilée et non de Judée . En le disant de Nazareth , Jésus serait donc Galliléen.

Or en lisant le livre de Matthieu 2.23 :

22 Mais, apprenant qu'Archélaüs régnait en Judée à la place d'Hérode, son père, il eut peur d'y aller, et, ayant été averti en songe, il gagna la région de la Galilée
23 et vint habiter dans une ville nommée Nazareth, afin que s'accomplît ce qu'avaient dit les prophètes: Il sera appelé Nazaréen.

 

J'ai dit qu'il y avait une erreur historique dans ce verset et même deux. Je m'exlique .

Au temps de Jésus, soit au Ier siècle de l'EC, Nazareth n'existait pas.

Ce n'est pas une hérésie mais une réalité prouvé par l'archéologie. Nazareth n'a vu le jour qu'autour du IV siècle de l'EC suite à une démarche de la mère de Constantin ,Sainte Hélène qui décida de retrouver les lieux saints où aurait vécu Jésus. Mais la ville de Nazareth est à son apogée avec les croisés qui la fortifiront autout du X siècle de l'EC.

 

Ceci dit, retournons à l'évangile de Matthieu. Qu'a t il voulu dire par "il sera appelé Nazaréen" ?

Sommes nous face à une mauvaise traduction de l'hébreu Notzrim ? mais le livre de Matthieu aurait été écrit en grec et Notzrim est hébreu ...Alors....

 

C'est une mauvaise traduction , d'ailleurs dans les bibles anglaises , Nazaréen es traduit  par "prophète", ce qui déjà en soi est une erreur et en français Nazaréen reste tel qu'il est sans plus de précision...

Comme je le disais dans un autre article la notion de Messie vient de Machiah, qui est une notion juive qui se réfère au peuple juif uniquement. Et on aura beau lire l'ancien testament et notamment le Tanak juif, il n'existe aucune prophétie qui parle d'un "prophète" qui deviendra le Machiah et encore moins qu'il sera Nazaréen .

 

Voyons la traduction grecque de Nazaréen....

Le mot grec pour Nazaréen est : nazaraios , en araméen c'est  Natzarya et en hébreu Notzri , ce qui veut dire "sentinelle, ou veilleur de la Loi" ou encore le "gardien de la Loi". Intéressant non ? Ce qui voudrait dire que Jésus serait un gardien de la Loi et la Loi est la Loi de Moïse.....Au niveau cultuel cela pourrait bien poser problème.....Notzri vient du verbe préserver, surveiller ....la bonne application sous entendu....

 

Donc on se trouve face à un dilemne, si Jésus est le "gardien de la Loi", il est aussi "gardien des principes cultuel de la Loi", et là les chrétiens ne suivent pas mais alors pas du tout ces préceptes "mosaïques"....alors on me dira que le chagement vient de Paul ....et je dirais que Paul a trahit les préceptes du Christ ...mais c'est encore une autre histoire, j'y reviendrais plus tard...

 

Au point de vue historique il a bien existé une secte messianique en Judée du nom de Notzrim ou Naziréens. Le premier représentant de cette secte n'est autre que Samson .

Je vais faire une petite disgression pour Samson car il faut une explication.

La mère de Samson fait partie de ces femme "bibliques" stériles qui demandent à Dieu la venue d'un enfant (à la différence de Marie qui est dans la fleur de l'âge)

Livre des Juges XIII

Donc la mère de Samson ,(dont on ne connait pas le nom) consacre son fils à Dieu en tant que Notzrim, "gardien" à la fois d'Israël mais aussi de la "Foi" en tant que Nazir . Ce titre ne nous est pas inconnu nous le retrouvons dans le titre de Nazir du Sanhédrin.....Samson puise sa force dans sa chevelure et nous connaissons la suite Dalila lui coupera ses 7 tresses et il sera pris par les Philistins et sa chevelure repoussera et il battera ces même envahisseurs philistin . Fin de l'histoire....

 

Qui doit on en déduire ? Que la notion de "Nazir" existait bien avant Jésus Christ .....Et nous nous trouvons en face d'une autre définitin de "Nazir" ou Notzri .....tel les poupées russes....la définition de "Naziréat".....

IL existait dans le Temple une chambre appelée Chambre du Naziréat où ceux qui avaient fait un voeu se tenaient . En quoi consiste le Naziréat ? Le candidat restait 7 ans  sous le Naziréat, ses cheveux ne connaissait point le rasoir, il ne mangeait pas de viande, et ne touchait pas ce qui était impur. Il était vêtu de lin blanc et devait faire partie de la casste des prêtre , il pouvait être un homme ou une femme et se consacrait à l'étude biblique. Il pratiquait les règles du livre des Nombres (Nom 6.13)à la lettre......Mais pour tout expliquer il faudrait des pages et des pages.....

Je vais tout de même essayé de faire un résumé succint......

 

Ce mot veut dire "s'abstenir". Sous l'ancienne alliance, le voeu fait par un naziréen était l'acte suprême de consécration. Dans la loi israélite, le naziréat correspondait à une consécration volontaire et temporaire (Nom 6.13). Voici en quels termes le NT exprime le même principe, avec la différence qu'il s'agit ici d'un don de soi permanent: Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. (Rom 12. 1).

Le voeu de naziréat comportait trois exigences (cf Nom 6.1-8) ; elles symbolisent la somme du renoncement pour l'homme qui se consacre à Dieu. Voici les trois exigences :

 

1. Laisser pousser les cheveux sans les couper. Cela équivaut à l'abandon du signe extérieur de la virilité, car c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux (1 Cor 11. 14), quoi qu'en pensent nos contemporains. Peut-on y voir l'abstinence des activités conjugales pendant le temps du naziréat ? Nombres 6 n'en fait pas mention.


2. S'abstenir de vin et de toute boisson alcoolique ; ne pas manger de raisins. Il s'agit du renoncement librement consenti à certains plaisirs ou certaines joies autrement tout à fait légitimes, joies que chante le psalmiste quand il parle du vin qui réjouit le coeur de l'homme (Ps 104.15).


3. N'avoir aucun contact avec la mort. Dans une culture qui attachait grande importance à l'honneur dû aux défunts et à leur enterrement honorable, cette exigence devait être ressentie comme particulièrement frustrante. L'explication se trouve dans le fait que la mort est le salaire du péché (Rom 6.23), de sorte que le naziréen qui touchait un mort se rendait impur. Cette exigence signifie donc l'éloignement de tout ce qui est impur.

 

Paradoxalement si Jésus de Nazareth est un "naziréen", il porterait 7 tresses et elles seraient très longues, il n'aurait pas approcher ni la fille de Jaïr et encore moins Lazare, puisque morts et donc impurs, pour les réssucités , et n'aurait pas manger avec des publicains puisque leur nourriture n'observe pas la règle....

 

Qu'a voulu dire Matthieu ? Que les chrétiens étaient Naziréens ? encore une erreur ......le Messie ou Machiah ne peut pas être un Naziréen .....mais le Roi d'Israël, fils de David .....Mais qui étaient les Naziréens historiques ?

Et là on tombe avec une chronologie qui ne correspond pas avec le "minitère" de Jésus de Nazareth ....

 

Il semble que les "Naziréens" ont créé un mouvement gnostique dans la pratique du Judaisme au temps de la Reine hasmonéenne Alexandra Hélène Salomé Jamnée (103-776 av l'EC) .....donc bien avant la naissance de Jésus de Nazareth....parmi les partisans héllènisé de Rome en Judée.D'après le Livre des Jubilés ils seraient nommés par Shemyaza le chef des anges déchus.....Petit rappel : les anges déchus en hébreux se nomment   Néphilim traduit par "fils de Dieu" qui en hébreu est la pire des insultes pour les Juifs .....mais expliquerait la question "qui tue " de Pilate :" es tu le "fils de Dieu" ? et la réponse: c'est Toi qui le dit....

 

Mais cela n'arrange pas nos affaires.....Pline l'ancien parle d'une secte naziréenne installé à Apamée, Bambix et Hieropolis autour de 50 av l'EC, encore une date antérieure à Jésus de Nazareth....Et aujourd'hui Naziréen est devenu le terme générique de toute les sectes gnostiques juives.....La secte était bien implantée en Coelé-Syrie, Gallilée et Samarie ( faisant partie de l'ancien royaume d'Israël ).....Est ce que ces Juifs étaient contre la Thorah écrite et voulant garder une Torah orale auraient "dérivés" vers le gnosticisme par l'influence grecque. C'est possible...mais rien ne vient étayer la suposition...Du reste une partie des Juifs de cette époque n'étaient pas d'accord sur les rituels pratiqués à Jérusalem suite à la réforme du Roi Josias ce qui nous fait remonter encore plus loin dans le temps....

 

Ce qui fait que du point de vue des prêtres de Jérusalem, les Naziréens du "Nord" sont considérés comme Mynim, c'est à dire hérétiques.....Mais cela a été définitivement décidé par le Sanhédrin au cours des années 90 ou 100 de l'EC par la fameuse "bénédiction" au Mynim (Birkat Ha Mynim) ,décidé par Gamaliel II. Ce qui veut dire qu'avant cette date, les Nazréens étaient tolérés au sein de la communauté juive....

 

Le plus célèbre Notzrim de l'ère pré-chrétienne s'appelle........Yéshu Ha Notzrim.....et là la traduction correspondrait....Jésus le Nazaréen.....enfin quelque chose de tangible bien que......Yéshu Ha Notzrim vivait au Ier siècle AVANT l'EC soit 100 ans AVANT Jésus Christ .


Matthieu se serait tromper de siècle ? ou est ce les Pères de l'Eglise qui ont commis la faute ?

 

 

Rapprochons nous un peu des évangiles et des Pères de l'Eglise ...

On a pas fini avec les suprises


Jean le Baptiste serait un Naziréen , puisqu'il ne mange que des sauterelles et se couvre d'une peau de ....chameau..

Selon les Pères de l'Eglise et un texte mandéens, le Gawaita Haran, Jean le Baptiste arait été initié au Nazirutha (le savoir secret ) par Anus ou Anius ou Anus-rutha, le hiérophante de la secte....Le prof. Drowser de l'université d'Oxford affirme que pour les Pères de l'Eglise et Hyppolite Eusèbe, Simon Magus décrit dans les Actes des Apôtres serait un disciple de Jean le Baptiste...  L'auteur des Homélies pseudo-clémentines (livre II, xxiii-xxiv), décrit également Simon Magus comme un disciple de Jean le Baptiste.Et les Homélies décrivent aussi Jean sous un autre nom Dosithée le Samaritain(Livre II:24).Ce livre raconte comment Simon est devenu le chef de la secte , grâce à des miracles et que Dosithée est devenu son élève......Et pour replacer cela dans le temps on peut se référer à Flavius Josèphe, qui nous dit que Félix a fait appel à Simon Magus pour soigner Drusilla soeur d'Hérode Philippe et Bérénice,et que ce dernier par ce moyen va l'épouser en 58 de l'EC......il faut aussi savoir que les charges de responsables des sectes pouvait être acheté au pouvoir en place, et ce qui expliquerait la place tenu par Simon Magus. En aidant Félix a t il "achété" la charge de responsable du Naziréat ? possible mais cela reste une hypothèse ..plus que probable....

Et comme nous le voyons nous sommes loin de Matthieu . Si Jean le Baptiste est Dosithée cela voudrait dire par conséquent que Jean le Baptiste ne serait pas mort en 33 de l'EC , mais aurait vécu jusqu'à un âge avancé ce qui va contre le récit des Evangiles.

 

Mais si l'on utilise la méthode d'éxégèse juive, on y trouvons l'allusion aux faits réels mais pas sur la véracité de l'éxistence de Jésus de Nazareth sauf si on tient compte de Yéshu Ha Notzri qui vivait au Ier siècle avant l'EC.

  Cette forme d'exégèse met en avant un mot qui veut en dire un autre, ou un texte dont on trouve le comment et le pourquoi par un autre.

Ainsi les allusions sont multiples, et nous nous devons de faire le tri.....

Je rappelle qui était Yeshu Ha Notzri pour que je puisse rester claire avec mes explications ...;

 

-Yeshu ou Yeishu est souvent traduit par Jésus en français....

-Ha Notzri est traduit souvent par Naziréen et une confusion apparait avec Nazaréen ou de Nazareth.....

-Yeshu Ha Notzri est un célèbre sectaire ayant vécu au Ier siècle avant notre ère (110-70 av l'EC) et il est mentionné dans la Mishnah.

-Dans des documents "esséniens" il est cité comme étant enseignant méchant ou "maitre du mensonge". Ses disciples sont considérés comme pro-romains (en quelque sorte des "collabos")

-Il est cité dans le Talmud mais le récit qui y est fait ne correspond en rien avec le Jésus des Evangiles

-Dans le Talmud  Sanhédrin 107b et Sota 47a, il aurait été le disciple de Yeochouah Ben Perachiah (qui aurait découvert la comète qui sera connue sous comète de Halley) ce qui nous amène encore au Ier siècle avant notre ère.

-Il aurait eu 5 disciples :Matai (Matthieu?), Nakai, Netzer, Buni, et Todah( Thaddée ?), exécutés pour hérésie sur différente période de l'Histoire....

-Il a eu un fils du nom de Jannaeus ( cruxifié par les Pharisiens), Jannaeus avait une femme nommé Salomé, adepte de Yeshu Ha Notzri,et son fils Yohannan (Jean) Ben Hyrcanus II (petit fils de Hyrcan I) . Donc Salomé pourrait bien être de la famille de Simon Boethus , une tante ou une parente de Mariamne I ,femme d'Hérode le grand et de Martha Bat Boethus (femme d'Eliezer (Lazare )Ben Hyrcanos )

 

 

Comme on le voit on 'retrouve" des noms des personnages des Evangiles mais les dates ne correspondent pas

 

Mais revenons au Ier siècle de l'EC .....Les Pharisiens attendait de leur côté un Machiah , issu de David, et les Samaritains de leur côté attendait un Machiah qui rétablirait le Royaume d'Israël, bref au Nord comme au Sud on attendait le Messie contre le joug romain, un "Samson" qui délivrerait les Judéens et les Israëliens de l'invasion romaine comme Samson a délivré des Philistins....


.Nous voyons aussi la notion de deux Messie, un pour les Judéens et un pour les Isaraëliens appelés aussi Samaritains.


Continuons sur notre lancée , le symbole du poisson pour les chrétiens. Pourquoi ce symbole ? Rien à voir avec le miracle de Jésus et de la multiplication des pains et des poissons .

Non......chercons donc quelle est l'allusion de ce symbole ? En Hébreu ,Jésus peut être traduit de différentes manières, Yéshu, Yéshouah, Yéochouah, Yosée, Yosué . En Hébreu on n'utilise pas les voyelles..... Si je dis : Josué Ben Noun cela se traduit par Josué(en hébreu: יהושע - yehôšua`, ce qui signifie "Yahvé sauve") fils de Noun ( fils du Poisson)

Lire pour tout savoir le Livre de Josué . Et Josué est le successeur de Moïse , et le guide du peuple à l'entrée de la Terre Promise, et fait partie de la tribu d'Ephraïm

 

 

Josué s'appelle d'abord Hoshea, fils de Noun, הושע en hébreu. C'est Moïse qui renomme Hoshea :

  • Nombres 13.16 Tels sont les noms des hommes que Moïse envoya pour explorer le pays. Moïse donna à Hoshea, fils de Noun, le nom de Josué.

Josué est écrit en hébreu יהושוע Yahoushua en Deuteronome 3.21. Mais l'orthographe traditionnelle supprime le deuxième waw, pour donner יהושע, Yohshea.

Le nom vient de ישע, "sauver".

Le dictionnaire hébreu et français de Sander et Trenel le traduit "Dieu est son aide", car il contient יה (yah), comme Yehouda יהודה, "louange à Dieu" ou Abadiah עבדיה , "serviteur de Dieu".

La translittération en grec de Yehoushua donne ΙΗΣΟΥΣ, Ἰησοῦς. C'est le titre du Livre de Josué dans la Septante. Dans les Actes des Apôtres, il est appelé de même Ἰησοῦ (Actes 7.45), de même que Jésus Ἰησοῦ (Actes 7.59).

 

Donc on s'aperçoit que l'orthographe originale peut prêter à confusion lors de la traduction.

 

La tribu d'Ephraïm est issu d'Ephraïm fils de Joseph Ben Jacob .

Donc on peut considérer Josué comme fils de Joseph qui fait passer le peuple juif vers la Terre Promise....Traduction en clair : Josué Ben Noun = Yeshouah Ben Joseph ce que nous rappelle par allusion le Livre de Matthieu lorsqu'il parle de Jésus fils de Joseph le "charpentier"...

Ceci n'est qu'un aperçu de lecture des évangiles je donnerais d'autres exemples plus tard.....

 

 

 

 

J'ai souvent lu que les premiers chrétiens seraient  esséniens (?) Cette hypothèse est souvent avancée par les archéologues "biblistes" du XIX siècle.Ils ont souvent essayé de faire correspondre leurs découvertes au texte de la Bible pour prouver la véracité de celle-ci , quitte à tricher avec les artéfacts....Les plus beaux scandales du XX siècle furent  l'utilisation de faux, comme un ossuaire, ou le tombeau de Talpiot , qui ont montré leur limites.

Les esséniens ancêtres des premiers chrétiens ?

Ceci relève de la spéculation, car rien, je dis bien rien ne vient étayer cette hypothése.

Les Esséniens ont disparus en 39 de l'EC en même temps que Philippe Antipas a été mis en exil. On en trouve plus trace dans les textes même pas comme hérétiques alors que les Nazaréens devenus Mynim éxistent encore en 132 ap l'EC.....La disparution des Esseniens serait du à leurs règles de vie trop dures.....l'archéologie a retrouvé des sites esseniens avec des tombes. Les exhumations ont montrés que la moyenne d'âge était de 20 ans et que la majorité des décés sont dû à la malnutrition, bref les disciples seraient morts de faim. On n'a pas retrouvé de tombe contenant des personnes agées...Tout démontre que ce mouvement n'a pas fait long feu.....Le plus célèbre site essénien est celui de Qumran près de la mer morte , mais était il vraiment essénien ?

Mais pour les Esséniens il y aura un autre article....

 

Il y a aussi une chose très très importante à retenir, à la mort d'Hérode le grand, Archélaus monte sur le trône. Son règne sera de courte durée, car le peuple a assez de ses exactions et de sa dictature. Le peuple en appelle à Rome. En l'an 6 de notre ère,Archélaus et sa famille sont envoyé en exil en Gaules, et Rome installe Antipas sur le trône, la Judée devient province romaine, et le Sanhédrin (tribunal religieux) perdra son "droit de glaive". Ce qui veut dire concretement, que ce tribunal peut juger les affaire courantes mais n'a pas le droit de prononcer une peine de mort. Quand aux jugement pour "hérésie" c'est à Rome que cela se juge....

Ce qui fait qu'historiquement le Sanhédrin n'a plus le droit de comdamné à mort soit 27ans avant la mort de Jésus Christ,donc il n'a pas pu ,parce qu'il n'en a pas le droit ,de comdamné à mort  Jésus de Nazareth.

Selon la Loi juive, un hérétique est comdamné par lapidation et non par crucifixion .....d'où l'épisode avec Pilate(?),...mais là aussi cela relève de la fiction, puisque si il s'agissait d'hérésie, Pilate l'aurait envoyé à Rome au tribunal des "Religions" dirigé par le Pontifex Maximus (ministre des religions en quelque sorte).....Donc à suivre

 

 

 

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Samson

http://www.regard.eu.org/Edification/TXT.complet.edification/LJAUJOURDHUI.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Jann%C3%A9e

http://en.wikipedia.org/wiki/Drusilla_%28daughter_of_Herod_Agrippa_I%29

http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_le_magicien

http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=761

http://fr.wikipedia.org/wiki/Josu%C3%A9

http://en.wikipedia.org/wiki/Notzrim

http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/fr/Notzrim

http://www.amazon.fr/Early-Jewish-Christian-Sects-Elcesaites/dp/1155349237

http://books.google.fr/books?id=37WLCyXOEFwC&pg=PA48&lpg=PA48&dq=Notzrim&source=bl&ots=afCmIVby0N&sig=sBPBlQp44GwXTs7gp6dSzXyyyHg&hl=fr&ei=MkssTbTwC8G04gaW4-jDCw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CCgQ6AEwAjgU#v=onepage&q=Notzrim&f=false

Partager cet article

Repost 0
Published by Barbara de Toulouse - dans Réflexions sur les Evangiles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Barbara de Toulouse
  • Le blog de Barbara de Toulouse
  • : Réflexions sur le début du christianisme et du judaïsme rabbinique .Tout n'est pas fait de dogmes mais aussi de faits historiques et c'est cela qui m'intéresse. Le côté humain de la "chose". Les chrétiens ne connaissent rien sur l'histoire de leur religion et encore moins sur le berceau .Deux communautés issues d'une même "famille",qui se sont ignorées, voire combattue pendant des siècles, à coup de pogroms, de bûchers et d'anathèmes et pourtant elles sont "soeurs"......
  • Contact

Recherche

Liens